Journal de la Voix
Accueil » Business & Voix » Avec Fitbit, Google s’attaque au marché des montres intelligentes

Avec Fitbit, Google s’attaque au marché des montres intelligentes

 
-20% avec le code VT19-JOURNALVOIX

Google a conclu un accord pour acquérir Fitbit au prix de 2,1 milliards de dollars. Fitbit est un des leaders sur la marché de objets connectés spécialisés dans le fitness. Avec cet achat, Google veut s’imposer sur le marché des appareil mobiles liés à la santé et au bien-être et venir concurrencer Apple, toujours leader dans le domaine des montres connectées.

L’acquisition de Fitbit prend un véritable sens pour Google qui n’a pas encore réussi à imposer sa plateforme Wear OS dédiée aux appareils vestimentaires. Les ressources matérielles de Fitbit sont excellentes, Google possède donc désormais une base solide pour ses prochains appareils vestimentaires intelligents intégrés à Android.

Fibit Google AssistantDans un communiqué, Rick Osterloh Vice-président Appareils et Services chez Google déclarait « Google aspire à créer des outils qui aident les utilisateurs à améliorer leurs connaissances, leur réussite, leur santé et leur bonheur. Cet objectif est étroitement lié à l’objectif de longue date de Fitbit sur le bien-être et d’aider les personnes à mener une vie plus saine et plus active. »

Et surtout, ce sera une opportunité pour venir concurrencer les leaders du marché que sont Apple et son Apple Watch et Samsung et sa Gear. Un marché incontournable qui a représenté 12 millions de ventes au deuxième trimestre 2019.

Selon le cabinet Stratey Analytics, l’Apple Watch tenait 46,4% du marché au deuxième trimestre 2019 soit une augmentation de 2% en un an. Quant à la Gear, elle représente 15,99% du marché en progression de 5% sur un an. Dans le même temps Fitbit reculait de près de 6%. Google étant absent de ce classement. Pour le moment !

Premiers pas vers une smartwatch Pixel

Les compétences logicielles de Google et le support des développeurs pourraient aider les montres intelligentes Fitbit comme la Versa à être un peu plus intelligentes tout créant une intégration plus poussée avec Android.

A la suite de cette annonce, James Park, co-fondateur et directeur général de Fitbit a déclaré « Google est le partenaire idéal pour mener à bien notre mission. Grâce aux ressources de Google et à sa plateforme mondiale, Fitbit va pouvoir accélérer l’innovation dans le domaine des objets connectés, faire de plus grandes économies d’échelle et rendre les outils de santé encore plus accessibles à tous ».

L’achat de Fitbit intervient quelques mois après celui de la technologie Smartwatch à la société Fossil pour la somme de 40 millions de dollars. Fossil est une société qui gère pas moins de quatorze marques de montres dont des montres intelligentes qui fonctionnent sous le système d’exploitation Wear OS de Google.

Un achat qui avait été perçu, à l’époque, comme un premier pas vers la création d’une montre intelligente Pixel. Avec Fitbit en plus dans l’escarcelle, Google franchit une nouvelle étape dans le secteur des périphériques portables intelligents.

Mais l’arrivée de Fitbit chez Google ne sera pas sans conséquences, notamment pour Amazon. Le géant du e-commerce avait annoncé en aout la sortie de Versa 2 de Fitbit incluant son assistant vocal Alexa. Amazon trouvait là un opportunité d’être présent sur un grand nombre d’appareils itinérants. Il n’est pas certain que Google laisse Alexa sur les prochaines montres connectées de sa nouvelle marque.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Google Go : pour lire le Web à voix haute

Alexis

Assistants vocaux : un avenir pour les personnes âgées ?

Antoine

Amazon Polly : de nouvelles voix pour Alexa

Alexis

L’Éducation Nationale lance un appel d’offre pour la Voix au sein de l’école

Alexis

Les Acteurs de la Voix #1 : Taiwa

Alexis

Huit millards d’assistants vocaux d’ici 2023

Antoine

Laisser un commentaire