Les véhicules du Groupe PSA seront eux aussi équipés d’un assistant vocal à partir de 2020

Grâce à la société californienne SoundHound, le groupe Français va offrir la reconnaissance vocale sur sa prochaine génération de véhicules.

Partenariat avec SoundHound

PSA a en effet signé un accord de partenariat stratégique avec la start-up, un des pionniers des technologies d’intelligence artificielle (IA) et de reconnaissance vocale en langage naturel. D’après le communiqué de presse du groupe, la technologie « Deep Meaning Understanding » développée par SoundHound est la seule solution qui, comme un être humain, peut répondre instantanément à plusieurs questions posées dans une seule phrase.

Le futur assistant vocal permettra donc aux clients Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall de dialoguer avec leur véhicule. L’assistant vocal pourra effectuer diverses tâches, telles que trouver un restaurant répondant à plusieurs critères (par exemple, ouvert le dimanche soir), activer les fonctions du véhicule et lancer les services connectés.

Grâce à la commande vocale, les conducteurs seront aussi en mesure de régler simultanément des éléments comme la température, la ventilation et la climatisation. Le but étant comme pour tous les autres assistants vocaux de faciliter la vie des passagers mais aussi de contribuer à plus de sécurité.

La bataille des assistants vocaux embarqués

Le Groupe PSA annonce que d’ici deux ans il déploiera la meilleure expérience conversationnelle du marché, afin d’offrir aux utilisateurs une interface de plus en plus fluide, efficace et rapide. Cela reste à voir. En effet, le groupe français ne sera pas le seul à proposer de tels services. Amazon avec Alexa devrait également arriver prochainement dans vos voitures et a annoncé quelques jours auparavant un partenariat avec BMW.

Il est très intéressant de constater les mouvements des différents constructeurs automobiles dans ce secteur. Pour rappel, Daimler (Mercedes, Smart) a récemment annoncé avoir participer (avec Hyundai) à la levée de fond de SounHound.

Nous n’en sommes encore qu’au début de la grande bataille des assistants vocaux dans les voitures. Il est encore bien évidemment trop tôt pour en tirer des conclusions, mais on peut d’ores et déjà prendre deux pairs. Le premier est que les assistants vocaux seront dans toutes les nouvelles voitures très bientôt. Le deuxième étant que les constructeurs automobiles vont faire tout leur possible pour rester indépendants des Google, Amazon ou autre Apple, comme cela avait été le cas dans la bataille des cartes de navigation où un consortium de constructeurs allemands (Audi, BMW, Daimler) avait racheté la société Here pour ne pas avoir à dépendre des géants américains de la technologie.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ces plates-formes vous permettent de lancer une Skill Alexa en quelques heures

Alexis

Google Home Mini : l’enceinte intelligente la plus vendue au monde au deuxième trimestre

Alexis

L’application de méditation Headspace mise sur la voix et achète Alpine.ai

Alexis

La stratégie d’Amazon et de son micro-ondes

Alexis

Seulement 500 Skills en France contre près de 40000 aux États-Unis

Alexis

L’assistant vocal va-t-il remplacer le smartphone ?

Maxime

Un commentaire

Yann 5 septembre 2018 at 23 h 56 min

Super intéressant. Je suis impatient de voir comment le feuilleton de la voix dans les voitures va se dérouler.

No votes yet.
Please wait...
Répondre

Laisser un commentaire