Journal de la Voix
Accueil » Autres IA & Assistants » L’assistant vocal d’Alibaba meilleur que Duplex de Google ?

L’assistant vocal d’Alibaba meilleur que Duplex de Google ?

Vue d’Europe, la guerre des assistants vocaux se déroule aux Etats-Unis, principalement entre Google et Amazon. En mai dernier, quand Google a présenté Duplex, son assistant vocal capable de passer un appel en votre nom, certains pensaient qu’il avait marqué un point important. Sans doute.

Mais c’était un peu compter sans la Chine et son Alibaba. Le géant du e-commerce vient de frapper un grand coup en présentant son assistant virtuel qui, selon tous les observateurs, dépasse largement tous les autres dans ce domaine, y compris le Duplex de Google.

Qu’on en juge avec cet extrait de la conversation de 30 secondes présentée lors de la conférence Neuronal Information Processing Systems, un des plus gros rassemblements sur les recherches dans l’IA.

Assistant : Bonjour je suis l’assistant vocal de Cainiao. Je suis…
Client : Bonjour;
Assistant : Oui bonjour. Vous avez un paquet qui est prévu pour être livré ce matin au 588 Culture West Road. Est ce que cela vous convient ?
Client : Qui êtes vous ?
Assistant : Je suis l’assistant vocal de Cainiao. J’aimerais confirmer votre livraison ce matin au 588, Culture West road. Est ce que c’est bon pour vous ?
Client : Je ne suis pas chez moi
Assistant : Alors avez vous une autre adresse que vous souhaiteriez utiliser ?

Dans une conversation de moins de 30 secondes l’assistant vocal de Cainiao (société de logistique spécialisée dans les livraisons) a géré trois problèmes de conversation courante mais complexe.

L’interruption, alors que l’assistant parlait, le correspondant lui a coupé la parole et l’assistant vocal a enchainé la conversation naturellement.

La conversation non linéaire. C’est à dire qu’au milieu d’une phrase le client pose la question « qui êtes vous ? » L’assistant répond puis enchaine sur la raison de son appel.

Enfin l’intention implicite. C’est à dire qu’il interprète la phrase “je ne suis pas chez moi” comme rendant la livraison impossible et demande s’il y a une alternative.

Tout cela peut paraître banal dans une conversation entre deux personnes mais les machines ont souvent du mal à gérer ces échanges. L’assistant vocal d’Alibaba peut le faire, montrant sa supériorité sur Duplex si on en croit les exemples d’appels simulés par Google.

L’assistant vocal de Cainiao est actuellement utilisé uniquement ans le cadre de livraisons de colis mais Jin Rong, le doyen du laboratoire de la technologie et de l’intelligence artificielle d’Alibaba, qui présentait cette expérience, a déclaré qu’il pourrait être étendu à d’autres domaines.

Alibaba développe également des assistants numériques pour d’autres aspects de ses activités, notamment un agent de commande alimentaire qui peut prendre votre commande dans des restaurants et des magasins bruyants; un avatar virtuel humain pour répondre aux questions sur les produits Alibaba et un chatbot de marchandage de prix déjà utilisé par 20% des vendeurs de la plate-forme de revente d’Alibaba,  Xianyu.

En plus de traiter un grand nombre d’appels au support client, Alibaba fournit un milliard de colis par jour. Le déchargement de certaines tâches vers l’IA permet d’alléger le fardeau des utilisateurs et d’assurer le bon fonctionnement de l’entreprise.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Présentation de Bixby : l’assistant vocal de Samsung

Alexis

Samsung Galaxy Home : l’enceinte intelligente de Samsung

Maxime

Samsung ouvre Bixby aux développeurs pour créer des « capsules »

Antoine

Homekeeper l’assistant vocal d’aide à la personne 100% made in Normandie

Antoine

Sonos se lance contre Amazon, Google, Apple…etc.

Alexis

Apple abandonne-t-il la Voix ?

Alexis

Laisser un commentaire