Journal de la Voix
Accueil » Autres IA & Assistants » Ikea et Sonos présentent Symfonisk, des meubles enceintes

Ikea et Sonos présentent Symfonisk, des meubles enceintes

Ikea et Sonos viennent de présenter à Milan deux nouvelles enceintes issues de leur collaboration. Disponibles sous le nom de Symfonisk, la première enceinte a une forme rectangulaire, plutôt classique pouvant servir d’étagère. La seconde est plus originale puisqu’elle se présente sous la forme d’une lampe de chevet. Pour Ikea l’objectif est simple, faire disparaître les enceintes des intérieurs.

C’était une annonce que beaucoup de passionnés de design intérieur et de nouvelles technologies attendaient depuis le début de l’année. Ikea s’est associé avec Sonos, le spécialiste du son, pour présenter de nouvelles enceintes. Et la présentation est allée bien au-delà des attentes. Avec non pas des enceintes mais des « meubles enceintes ».

Björn Block business leader chez Ikea l’explique très clairement « Les gens veulent du son, et plus forcément des enceintes. De plus ils viennent chez nous pour acheter des meubles et pas de la hi-fi. »

Résultat de cette philosophie, les deux partenaires ont présenté une étagère et une lampe de chevet. Ou presque. Ceux deux meubles sont les premiers éléments d’une collection baptisée Symfonisk, qui devrait s’agrandir au fil des années.

Une étagère enceinte

étagère enceinteLe premier élément présenté était donc une enceinte connectée de forme rectangulaire dont la finalité est d’être fixée à un mur, dans sa forme allongée, pour servir d’étagère ou de petite table de nuit. En hauteur et toujours fixée à une paroi ou posée dans des étagères, elle s’intègrera parfaitement dans le décor.

Autre révélation intéressante, son prix. La Symfonisk coûtera 99,95 euros. Ce qui en fait un parfait produit d’entrée de gamme alors que la moins chère des Sonos, la Play1 est proposée entre 150 et 175 euros.

Une lampe de chevet enceinte

lampe de chevet enceinteLa seconde présentation était beaucoup plus étonnante puisqu’il s’agit d’une lampe intégrée. A ce sujet une responsable Ikea déclarait « Dès le début, il était clair pour nous que nous voulions remettre en question l’aspect esthétique traditionnel des équipements high tech. L’idée de combiner une lampe avec un haut parleur a été inspirée par une cheminée à foyer ouvert. Elle diffuse de la chaleur et des sons agréables. »

La volonté d’Ikea était également de trouver une qualité digne de son partenaire Sonos en ne laissant place à aucun compromis, tout en proposant un produit totalement nouveau. L’enceinte, qui ressemble à un HomePod, est recouverte d’un tissus chiné surmontée d’un abat jour en verre. Presque une lampe ancienne, si on ne sait pas exactement ce qu’elle est.

La lampe connectée Symfonisk devrait être disponible au prix de 179 euros.

Les deux hauts-parleurs et leurs accessoires seront disponibles à partir d’août 2019 dans le réseau Ikea.Ils sont disponibles en noir ou gris. Ils font partie intégrante du système Sonos et peuvent être connectés avec les autres haut-parleurs intelligents de la marque et controlés via l’application Sonos.

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser :

Huawei développe un assistant vocal anti-Amazon/Google

Antoine

L’assistant vocal d’Alibaba meilleur que Duplex de Google ?

Antoine

Samsung ouvre Bixby aux développeurs pour créer des « capsules »

Antoine

Mycroft, l’alternative Open Source aux assistants vocaux d’Amazon et Google

Antoine

Xiaomi présente le Xiao Ai Touchscreen Speaker Box, premier réveil intelligent

Antoine

Apple baisse le prix du HomePod, son enceinte connectée

Antoine

Laisser un commentaire