Journal de la Voix
Accueil » Business & Voix » Storyflow lève 500 000$ auprès de Ripple Ventures

Storyflow lève 500 000$ auprès de Ripple Ventures

StoryFlow est une plateforme qui permet de créer, distribuer et monétiser facilement des applications vocales sans aucune connaissance en codage. La startup s’attache à aider ses utilisateurs à créer et à distribuer du contenu vocal par l’intermédiaire de leur plate-forme sur les écosystèmes comme Alexa et Google Assistant. L’interface utilisateur de la startup propose des outils pour créer des histoires interactives, des jeux de rôle ou du contenu éducatif simple « drag and drop »

Le PDG de Storyflow, Braden Ream mentionne « Imaginez nous comme une sorte de Youtube pour le divertissement vocal, où le meilleur contenu vous est recommandé, et où n’importe qui peut créer et partager du contenu, sans avoir à coder ».

Des Skills à succès

Les fonds levés vont servir à renforcer les équipes (ils ne sont que 5 à l’heure actuelle) et développer les capacités de la plateforme pour les clients grands comptes (« enterprise »). Les jeux interactifs pour enfants de type  » Choisis ta propre aventure » proposés par la société canadienne permettent aux familles de jouer ensemble en parlant avec divers personnages. Si l’on en juge par les commentaires des utilisateurs sur le Skill Store d’Alexa, les utilisateurs sont vraiment satisfaits. La Skill Story Flow est gratuite mais disponible uniquement sur le Skill Store américain ou canadien pour le moment.

De la concurrence sur le marché des outils pour créer des Skills

Storyflow doit par contre faire à des nombreux concurrents tels Storyline (qui a levé plus de 700 000$ cet été) ou Voiceapps pour n’en citer que deux. Nous avions couvert le mois dernier les outils similaires qui permettent de créer un Skill sans avoir à coder. Et il ne faut pas non plus oublier les Blueprints qu’Amazon propose et qui permettent – dans un cadre donné – de créer des Skills Alexa pour son propose usage.

Tout cela devrait donc permettre aux entrepreneurs ou passionnés de lancer facilement leurs propres Skills sur Alexa. Les obstacles restant à franchir une fois les Skills lancés étant la « discovery » et la monétisation. Mais apparemment les investisseurs ont l’air confiant et misent sur le potentiel de l’écosystème Alexa.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Google lance le « in action purchase »

Alexis

Évaluer vos Skills par la voix est désormais possible

Alexis

IFA 2019 : Sonos dévoile la Sonos Move, son enceinte connectée mobile

Antoine

HomeServe : l’assistant vocal du dépannage domestique sur Google Assistant et Alexa

Antoine

Q : la première voix neutre pour assistants vocaux

Antoine

Alexa passe la vitesse supérieure dans l’automobile

Alexis

Laisser un commentaire