Journal de la Voix
Accueil » Google Assistant & Home » Google prépare une radio Google Assistant

Google prépare une radio Google Assistant

Les enceintes intelligentes s’installent dans les foyers et les gens aiment leurs smart speakers. Pourtant il y a une fonction qui ne fait pas l’unanimité : celle des news, des informations. Conséquence, les gens sont plus enclin à utiliser leurs enceintes intelligentes pour écouter de la musique ou la météo que pour s’informer.

Un rapport publié par l’Institut Reuters pour l’étude du journalisme (IREJ)* montre que si les enceintes intelligentes gagnent en popularité, leur utilisation pour s’informer est à la traîne. Une des premières critiques du publique peut se résumer en une formule simple : les bulletins sont trop longs.

Ce rapport pointe plusieurs critiques :

  • La durée moyenne est de cinq minutes mais les personnes souhaitent quelque chose de plus court.
  • Les bulletins, que ce soit information ou sport, sont parfois obsolètes. Il n’y a pas assez de mises à jour.
  • Les voies synthétisées ne rendent pas l’écoute agréable.
  • Il n’y a aucune possibilité de sauter ou de sélectionner des informations.
  • Certaines mises à jour ont des valeurs de production faibles ou une qualité audio médiocre.
  • Lorsque les bulletins de différents médias sont associés, il y a souvent duplication des informations.
  • Certaines mises à jour contiennent des jingles ou des publicités intrusives.

Google espère répondre à certaines de ces préoccupations avec une nouvelle expérience, qui fournira davantage de news audio personnalisées via Google Assistant. « Nous combinons Google Actualités avec l’interactivité et l’expérience vocale de Google Assistant » a déclaré Liz Gannes , une ancienne journaliste à la tête de l’initiative. L’année dernière, la société a travaillé avec environ 130 éditeurs pour construire un prototype de station de radio d’information que les clients peuvent contrôler en utilisant la voix. Ils pourront zapper des histoires, revenir en arrière, ou s’arrêter et approfondir un sujet donné. Il est construit en utilisant chaque histoire comme un bloc individuel, plutôt que comme un briefing d’histoires regroupées. Comme on le voit sur cette vidéo :

Google proposera aux éditeurs participants des analyses de comportements des auditeurs. Certaines publicités seront également ajoutées éventuellement. «Nous nous sommes engagés auprès des éditeurs participants à monétiser ce produit et à prendre en charge leurs méthodes de monétisation existantes», a déclaré Maggie Shiels, porte-parole de Google.

À l’instar de Google Actualités, cette radio Google Assistant sera au final accessible à peu près à tous les éditeurs d’informations capables de fonctionner avec le standard ouvert de Google et respectant les normes de contenu de base (et plutôt vague) de Google News .

Aujourd’hui, les petits médias ne peuvent peut-être pas expérimenter la voix à cause de l’infrastructure et des compétences requises pour produire de l’audio. L’espoir est que si Google apporte son aide en matière de technologie, davantage de médias seront en mesure de diffuser leur contenu.

«Si vous demandez des informations et obtenez une mise à jour rapide sur les news du moment, alors vous obtenez des informations qui parlent de vos préférences et de vos intérêts personnels. C’est comme votre station de radio », a déclaré Liz Gannes.

En tant que membre de Google Assistant, ce produit pourrait être disponible sur des millions de haut-parleurs Google Home, de téléphones Android et de nombreux autres appareils destinés à la maison et à la voiture. Mais pour le moment, selon Google, il ne sera entendu que par un nombre très limité de personnes sur les téléphones et les haut-parleurs, uniquement en anglais et aux États-Unis. C’est un début !

*L’étude menée par l’IREJ a été menée principalement aux Etats-Unis, en Grande Bretagne et en Allemagne où les haut-parleurs ont été vendus en premier et permettent donc des points de comparaison.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Google, sois mon interprète : le traducteur instantané de Google

Antoine

Google Home ou Google Home Mini : lequel est fait pour vous ?

Maxime

Belgique : Colruyt teste les achats avec Google Assistant

Antoine

Simplehuman présente un miroir intelligent avec Google Assistant

Antoine

« OK Siri, Ok Google » : utiliser Google Assistant sur iPhone

Antoine

Google Home Max la grosse enceinte intelligente à la conquête du marché du son

Antoine

Laisser un commentaire