Journal de la Voix
Accueil » Google Assistant & Home » CES 2019, les nouvelles fonctionnalités de Google Assistant

CES 2019, les nouvelles fonctionnalités de Google Assistant

Impossible quand on déambule à Las Vegas cette semaine de manquer les publicités de Google. Un peu comme si toute la ville disait “Hey Google”. Ces publicités massives sont également là pour rappeler que Google est bien décidé à jouer un rôle majeur dans le secteur de la voix. Et la société de Mountain View profite de cette semaine dédiée à l’électronique grand public pour faire des annonces majeures.

google a vegasPourquoi une telle présence au salon de Las Vegas ? Manuel Bronstein, vice-président des produits pour Google Assistant explique : “C’est un événement rassemblant tous les principaux acteurs de l’électronique grand public. Il offre la possibilité de ré-engager et de réaffirmer notre engagement envers l’industrie. »

Un interprète en temps réel pour 27 langues

Parmi les annonces les plus importantes, figure le mode interprète. Une fonctionnalité de traduction automatique pour Google Home Hub et qui est proposé aux guichets des concierges des grands hôtels. La traduction concerne 27 langues dont le français. Le but étant de faire de la traduction en temps réel permettant de converser avec une personne ne parlant pas la même langue.

Vous pourrez par exemple dire “Hey Google aide moi à parler Allemand” et Google Assistant affichera le texte grâce à un affichage intelligent qui traduira vos mots à mesure que vous parlerez. Ensuite, la deuxième personne aura accès au micro pour s’exprimer dans sa propre langue. Les mots seront traduits et lus par Assistant. Mais Google Assistant ne pourra pas, pour le moment, traduire une vraie conversation.

Il ne sera pas nécessaire de préciser la langue d’origine puisque Google est capable de la reconnaitre, à condition qu’elle face partie des 27 langues prises en charge dans le cadre de la traduction. D’autres langues seront ajoutées par la suite a tenu à rassurer Google.

Google Assistant intégré à Google Maps

Autre annonce importante, l’intégration de Google Assistant à Google Maps. Pour une gestion pratiquement complète de vos déplacements et la possibilité d’envoyer vos informations de trajets à vos amis ou contacts directement par la voix. La fonction message est compatible avec les SMS mais également avec les applications comme WhatsApp, Viber, Messenger, Telegram et autres.

Les informations sur ses vols

Aux Etats-Unis, Google Assistant permet aux utilisateurs de retrouver toutes leurs informations de vol sur United Airlines. Heure d’enregistrement, d’embarquement et affichage du ticket. Si la fonctionnalité est réservée à une seule compagnie aérienne pour le moment, son déploiement devrait se faire progressivement aux Etats-Unis puis au reste du monde, en fonction des accords avec les compagnies aériennes.

Google Assistant Connect

Derrière l’expression Google Assistant Connect se cache un ensemble de fonctionnalité destinées aux développeurs tiers. Comme si Google comprenait – enfin – son retard sur son concurrent Amazon qui rend cette fonctionnalité presque plug-and-play pour les entreprises qui intègrent Alexa dans leurs produits.

Sur le blog de Google, on peut lire “Connect utilise notre plate-forme Smart Home existante pour développer de nouveaux types d’appareils tout en simplifiant la configuration et la découverte des appareils.” Avec en explications “Assistant Connect crée des opportunités pour mettre sur le marché différents types d’appareils intelligents. Par exemple, un partenaire peut créer un écran e-ink simple et peu coûteux qui affiche en permanence la météo ou votre calendrier, tout en utilisant Assistant Connect pour diffuser le contenu à partir de votre haut-parleur intelligent lié. “

Cela prendra sans doute un certain temps avant d’en voir les résultats. Le temps pour les fabricants de créer des appareils sur mesure, remplissant les fonctions spécifiques intégrées et contrôlées par Assistant. On évoque la fin de l’année pour que le programme destiné aux développeurs et constructeurs soit totalement ouvert.

L’avantage pour les fabricants est qu’ils pourront créer toute sortes de gadgets intelligents sans avoir à se soucier de l’intégration complète des micros et autres capacités à réaliser les traitements nécessaires au bon fonctionnement d’un assistant vocal.

Google semble donc miser sur ce qu’il appelle des appareils de la zone moyenne, des gadgets qui ont des fonctionnalités d’assistants sans êtes pour autant des enceintes intelligentes. Un peu à l’image de l’horloge murale compatible Alexa  présentée récemment par Amazon, ou de son micro-ondes.

Après les enceintes connectées, la guerre Amazon vs Google se déplace maintenant sur le terrain des appareils et des marques. L’objectif étant d’être, évidemment, présent sur tous les objets du quotidien.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Google Home Max la grosse enceinte intelligente à la conquête du marché du son

Antoine

Google Home : avoir les mêmes fonctionnalités qu’aux USA ?

Antoine

« OK Siri, Ok Google » : utiliser Google Assistant sur iPhone

Antoine

Le Google Assistant est bilingue. À quand Alexa?

Alexis

Simplehuman présente un miroir intelligent avec Google Assistant

Antoine

Google prépare une radio Google Assistant

Antoine

Laisser un commentaire