Journal de la Voix
Accueil » Autres IA & Assistants » Avec Phebe, payez votre carburant par la voix

Avec Phebe, payez votre carburant par la voix

Le Journal de la Voix vous présentait récemment le projet français d’assistant vocal HomeKeeper piloté par Digital Airways. La start-up normande travaille sur un autre projet d’assistant vocal, cette fois à destination des automobilistes. Franck Lefèvre, CEO de Digital Airways, dévoile les différentes fonctionnalités de Phebe (prononcer phébé) avant son lancement courant 2019.

Journal de la Voix : Vous développez le HomeKeeper qui est un produit destiné à la maison, pourquoi avoir voulu faire, en parallèle, un produit spécifique à la voiture ?

Franck Lefèvre : Dans le domaine de l’automobile, de la mobilité et surtout des déplacements professionnels, il existe un certain nombre d’applications qui ont un intérêt direct. Elles sont en quantité suffisante pour que cela motive la création d’une offre très spécifique automobile.

Le scope des services et l’intérêt fonctionnel de Phebe, surtout pour des clientèles professionnelles est tellement évident qu’on a mis cela directement dans le cadre d’une société commerciale : Newport-IMS. Le produit a un intérêt technique et économique immédiat. Donc il n’y a pas un grand suspens.

Phebe assistant vocalJDV : Pourriez-vous nous présenter Phebe ?

FL : Phebe est un assistant vocal dédié à l’automobile qui permet d’avoir accès à de nombreux services qui ont trait à la mobilité.

Le Phebe Pad se présente sous la forme d’un joli petit objet qui se place sur le tableau de bord du véhicule. Il est autonome en tout, sauf en énergie. Cela veut dire qu’il contient de la 3g, un accéléromètre, un capteur d’empreintes digitales, un GPS, etc.

Phebe gère le parking, l’essence, les courses et plus

JDV : Vous avez mentionné un GPS, vous proposez également de la navigation ?

FL : Notre GPS est uniquement à des fins de localisation pour le moment. La navigation fait partie de nos interrogations futures. Mais aujourd’hui, nous nous concentrons sur la géolocalisation.

Nous n’avons pas l’intention de concurrencer des programmes comme Waze ou autres qui sont spécialisés dans la navigation. Mais nous avons besoin de localiser les utilisateurs. Quand vous arrivez à une station service ou quand vous entrez dans un parking, nous avons besoin de savoir où vous vous trouvez.

Dans le même temps, si vous êtes sur le bord de l’autoroute et que vous voyez un château, Phebe pourra très bien vous dire, “Sur la droite, il y a un joli château, voulez vous un audio guide de 15 mn sur l’histoire du château ? Cela vous coûtera 45 centimes. »

JDV : A quel type de services aura accès le conducteur ?

FL : A terme, avec Phebe, le conducteur pourra payer son parking, son carburant, passer des commandes d’épicerie pour préparer sa commande de drive en magasin ou pour une livraison à domicile et obtenir une assistance. Ce sont les services commerciaux de coeur du projet. Ensuite, il aura accès à des services professionnels, métiers par métiers ainsi qu’à de l’information.

JDV : Pour revenir à l’achat de carburant par la voix, comment cela se passe-t-il concrètement ?

FL : Quand vous arrivez à la station service, soit vous déclenchez le système, soit Phebe commence un petit dialogue avec vous :

Phebe : Voulez-vous que je prenne en charge le carburant ?
Vous : Oui
Phebe : A quel endroit êtes vous ?
Vous : Je suis à la pompe 4
(Phebe va vous demander de faire une authentification par empreinte digitale si cela n’a pas été fait avant.)
Phebe : C’est bon vous pouvez vous servir
(Vous descendez du véhicule pour vous servir en carburant comme d’habitude et vous remontez dans votre voiture.)
Phebe : Vous avez pris 45 euros. C’est bien noté. Bonne route.

Et vous pouvez repartir sans avoir sorti d’argent ni aucun autre moyen de paiement. Le règlement s’effectue par votre méthode de paiement classique ou est mis sur un compte “Note de frais”, si c’est pour un usage professionnel.

Déjà 17 000 prestataires de services en France

JDV : Et cela fonctionnera de la même manière pour les parkings et les péages ?

FL : Pour les parkings, ce sera le même type de fonctionnement. Mais on ne peut pas, pour le moment, le faire avec les péages. Parce qu’en France, les voies dans les stations de péage ne sont pas connectées. Donc le seul moyen électronique aujourd’hui d’ouvrir les barrières, c’est de prendre un badge Liberté. Mais nous travaillons sur la possibilité d’un couplage entre Phebe et le badge dans le futur.

JDV : Tout ce que vous venez de nous présenter est de la théorie ou cela fonctionne-t-il déjà ?

FL : Nous avons déjà une couverture nationale pour les services d’assistance avec 17 000 prestataires de services. Pour les carburants, tout va dépendre de la nature des partenariats et de la manière dont ils vont évoluer au premier semestre de l’année prochaine.

Nous sommes certains techniquement de pouvoir travailler avec la quasi intégralité du réseau des stations Leclerc pour les carburants. Il reste encore des points d’interrogation, c’est la raison pour laquelle nous ne le commercialiserons pas avant mi-2019.

JDV : Comme avec le Homekeeper, vous allez passer par des séances de tests avec des utilisateurs ?

FL : Nous voulons rester très humbles par rapport à notre projet. Nous sommes sûrs que Phebe fonctionne. Mais nous sommes sûrs également ce que n’est pas parfait, que ce n’est pas exactement ce qu’attendent nos partenaires et nos utilisateurs. Nous allons donc tous travailler ensemble pour améliorer le projet de manière à ce qu’il fonctionne bien.

Cela fait deux ans que nous travaillons sur le projet. Nous sommes en train de finaliser les derniers pilotes. L’expérience utilisateur est, en fait, très simple mais derrière, il y a une complexité technique diabolique. Mais nous devrions être prêts dans les semaines à venir. Et nous allons pouvoir tester avec de vrais utilisateurs, sur de vraies voitures.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Sonos se lance contre Amazon, Google, Apple…etc.

Alexis

Xiaomi présente le Xiao Ai Touchscreen Speaker Box, premier réveil intelligent

Antoine

Samsung Galaxy Home : l’enceinte intelligente de Samsung

Maxime

Présentation de Bixby : l’assistant vocal de Samsung

Alexis

Vivoka : « Nous pouvons faire l’assistant vocal de demain »

Antoine

Les nouveaux AirPods intègrent maintenant l’assistant vocal Siri

Antoine

Laisser un commentaire