Journal de la Voix
Accueil » Autres IA & Assistants » Memory Lane : la voix et l’histoire des séniors

Memory Lane : la voix et l’histoire des séniors

Rompre l’isolement des personnes du troisième âge

L’un des plus grands défis du XXIe siècle est probablement celui de la fracture numérique. Avec l’augmentation de l’espérance de vie, le nombre de seniors se multiplie, et l’isolement croissant des personnes âgées devient un véritable problème de société. En effet, cette solitude subie peut avoir des effets particulièrement dévastateurs sur les personnes concernées. Certaines études indiquent ainsi que cet isolement des seniors accentuerait la dépression ou la démence voire les risques de suicide. Nous avions déjà abordé dans un précédent article les avantages des assistants vocaux pour les personnes âgées. Il semble que la tendance en ce sens se poursuive avec la montée en puissance de la Tech For Good, mettant la technologie au service du bien commun. Le fournisseur d’électricité suédois Stockholm Exergi a ainsi décidé d’apporter sa pierre à l’édifice avec un nouvel assistant vocal, Memory Lane, permettant aux personnes âgées de se raconter.

Comment fonctionne Memory Lane ?

Dans les grandes lignes, l’assistant Memory Lane intégré à une enceinte connectée de type Google Home pose chaque jour une question à l’utilisateur, afin d’en savoir plus sur son parcours de vie. Il analyse ensuite sa réponse et demande des précisions supplémentaires dans le but de reconstituer l’histoire du locuteur. En se racontant, les personnes âgées ont ainsi l’impression d’être moins isolées. Elles se sentent écoutées, et le recours à la voix permet de créer un sentiment plus humain, plus naturel.

Dans le détail, l’outil retranscrit dans un premier temps la voix en texte par le biais d’un système de « speech-to-text » inversé novateur. Ensuite, l’outil de deep learning d’Accenture Interactive, centre d’innovation basé à l’Accenture Labs de Sophia Antipolis, parvient à effectuer une analyse des mots-clés, mais la prouesse technologique est loin de se limiter à cela. L’intelligence artificielle française analyse également les sentiments du locuteur. Elle est par ailleurs capable de tenir compte du contexte. Cela lui permet d’établir des liens entre les réponses du locuteur, de structurer toutes les données collectées et de formuler de nouvelles questions grâce à la fonction Interviewer sur la base de tous ces facteurs, afin d’approfondir la connaissance de la personne qui se raconte. Le texte est ensuite envoyé sous une forme exploitable à un écrivain professionnel qui se fait le biographe de l’histoire du locuteur. Il ne reste plus qu’à imprimer son histoire personnelle sous la forme de mémoires. Un beau témoignage à léguer aux générations futures !

Une technologie bientôt disponible ?

Depuis la mi-février 2019, ce nouveau service est en phase de test à Stockholm. Une dizaine de personnes âgées vivant dans la capitale suédoise testent ainsi ces enceintes connectées au fonctionnement particulièrement simple. Le recours à la voix est en effet très intuitif pour les seniors, généralement novices en matière de nouvelles technologies.

Stockholm Exergi et Accenture Interactive sont actuellement en négociation, dans le but d’étendre Memory Lane aux 250 000 personnes âgées isolées de Stockholm qui ont tant d’histoires à raconter et de souvenirs à faire remonter à la surface.

À l’avenir, ce service pourrait être étendu aux entreprises, le système de captation orale suivie d’une synthèse écrite étant particulièrement intéressant dans le cadre de la retranscription d’interviews notamment.

Plus d’informations sur Memory Lane : https://memorylane.ai/

Ces articles peuvent vous intéresser :

Jexi, l’assistant virtuel héros d’une comédie hollywoodienne

Antoine

Huawei développe un assistant vocal anti-Amazon/Google

Antoine

Info ou Intox, l’adolescente envoie des tweets depuis son réfrigérateur intelligent

Antoine

Fernand l’assistant vocal destiné aux agriculteurs

Antoine

Le Facebook Portal cet automne en Europe

Antoine

Mycroft, l’alternative Open Source aux assistants vocaux d’Amazon et Google

Antoine

Laisser un commentaire