Journal de la Voix
Accueil » Business & Voix » Huit millards d’assistants vocaux d’ici 2023

Huit millards d’assistants vocaux d’ici 2023

Les assistants vocaux, que ce soit sur smartphone ou sur haut-parleurs intelligents, s’installent dans nos vies pour nous accompagner au quotidien. Et il apparaît que beaucoup d’utilisateurs les adoptent avec plaisir. Pour preuve, l’utilisation d’assistants vocaux devrait tripler au cours des prochaines années pour atteindre le chiffre de 8 milliards d’assistant vocaux utilisés d’ici 2023 contre 2,5 milliards fin 2018. Ces prévisions sont les premiers enseignements d’une étude menée par Juniper Research un cabinet d’analyses britannique.

Les assistants vocaux continueront d’exister sur smartphones, Google Assistant et Siri étant déjà bien implantés chez les utilisateurs d’Android ou d’IOS. Google avait d’ailleurs annoncé au dernier CES de Las Vegas que son assistant vocal serait activé sur un milliard d’appareils à la fin janvier. De son côté, Amazon en proposant Alexa sur les enceintes Echo et d’autres appareils intelligents a révélé sa présence sur 100 millions d’appareils.

Un autre élément intéressant de cette étude est celui de la catégorie de produits qui connaîtra la plus forte croissance au cours de prochaines années. Et contre toute attente, ce ne sera pas les haut-parleurs intelligents mais les… téléviseurs intelligents. En fait une croissance assez compréhensible, les téléviseurs sont maintenant presque partout dans la maison et ils permettent d’entendre et de voir, donc d’afficher des informations visuelles en complément de celles fournies par les assistants vocaux. Par exemple, une carte météo quand on demande le temps qu’il fait. Ou une vidéo pour une recette de cuisine.

Juniper Research s’attend à ce que les assistants vocaux sur smart TV progressent de 121,3 % au cours des cinq prochaines années alors que les haut-parleurs ne progresseraient que de 41,3 %. Les ordinateurs tiendront également une place importante avec une croissance de 40,2 %.

Aujourd’hui, Alexa est leader sur le marché des enceintes intelligentes mais elle devra faire face à l’arrivée des entreprises chinoises qui entendent bien développer leurs propres appareils intelligents.

80 milliards de dollars pour le commerce vocal

Certaines voix se lèvent aujourd’hui pour mettre en doute l’avenir du commerce vocal. Pour le bureau d’études, il s’agit là d’une mauvaise estimation. Il prévoit même que le commerce vocal augmentera considérablement, pour atteindre les 80 milliards de dollars d’ici 2023.

Il faut bien comprendre pourtant que par commerce vocal, Juniper Research inclut les transferts d’argent, les achats de produits numériques aux produits traditionnels. Même si l’achat de produits physiques ne représente pas la plus grande partie des 80 milliards de dollars.

Nous prévoyons que la majorité du commerce vocal concernera des achats numériques, jusqu’à ce que les assistants vocaux offrent des expériences multi-plateformes véritablement transparentes.” a précisé James Moar, auteur de cette étude continuant “Les téléviseurs connectés et les écrans intelligents sont indispensables car ils peuvent fournir un contexte visuel qui manque pour le moment aux enceintes intelligentes.

Autre conséquences du développement des assistants vocaux, un impact négatif sur le marché des applications mobiles au niveau mondial. La demande des utilisateurs pour des assistants multi-plateformes augmentant, les applications autonomes pour smartphones et tablettes conçues par des développeurs indépendants devraient décliner.

La raison sera que beaucoup des interactions simples pour lesquelles nous utilisons les applications aujourd’hui seront externalisées au profit d’assistants vocaux. Avec cette autre conséquence, qu’on passera moins de temps sur nos écrans.

Enfin, certains indices relevés par Juniper Research donnent à penser que les haut-parleurs intelligents font désormais partie du quotidien des utilisateurs, contrairement aux assistants vocaux d’autres plateformes. Ce qui augmentera les interactions vocales dans le futur.

Source : Techcrunch

Ces articles peuvent vous intéresser :

Google Home Mini : l’enceinte intelligente la plus vendue au monde au deuxième trimestre

Alexis

François-Marie Caron, « Les assistants vocaux ne peuvent pas remplacer les parents »

Antoine

Ces plates-formes vous permettent de lancer une Skill Alexa en quelques heures

Alexis

Intelligence Artificielle & Assistants Vocaux : de la connaissance à l’action

Alexis

Quelles stratégies de monétisation pour les développeurs de Skills?

Alexis

Alexa pourra bientôt détecter quand vous êtes malade

Alexis

Laisser un commentaire