Journal de la Voix
Accueil » Actualité Alexa » Un an après son arrivée en France, comment Alexa a changé notre quotidien

Un an après son arrivée en France, comment Alexa a changé notre quotidien

Qui aurait pu penser en juin 2018 que l’arrivée des enceintes Amazon Echo équipées d’Alexa allait autant bouleverser notre quotidien ? Considérée comme un gadget inspiré de la science fiction, Alexa a changé un grand nombre de nos habitudes tout en obligeant ses concurrents à s’aligner sur sa politique. Que s’est il passé au cours de cette année placée sous le signe de la voix ?

Trois dates s’imposent pour poser le décors des assistants vocaux et mieux comprendre comment Alexa a chamboulé nos habitudes quotidiennes et ouvert une nouvelle voie pour les entreprises.

La première fois que l’on peut utiliser la voix pour piloter un appareil ordinaire remonte au 4 octobre 2011, quand Apple présente Siri, le premier assistant personnel intelligent sur son iPhone. Pour les observateurs, cela ressemble plus à du marketing qu’à une véritable avancée technologique et Siri ne fait que les beaux jours des propriétaires d’iPhone.

Il faut attendre novembre 2014 pour que l’on reparle d’assistant personnel et de commandes vocales. Cette fois c’est Amazon qui présente, aux Etats-Unis, Alexa et ses enceintes Echo.

Enfin en mai 2016, Google présente Google Assistant, son propre assistant personnel.

Le challenge pour Amazon était d’imposer son assistant vocal en partant de rien. A la différence de ses deux concurrents, il ne bénéficiait pas du soutient des smartphones pour toucher le grand public, il lui a donc fallu présenter à la fois un assistant personnel efficace mais également un support qui séduise les futurs consommateurs.

Juin 2018 Alexa parle français

C’est un étrange objet, un tube en hauteur de différentes couleurs et textures, qui est proposé aux consommateurs français sous le nom de Amazon Echo. Fin juillet 2018, Amazon ajoute Echo Spot (directement deuxième génération), une boule avec un écran qui permet d’afficher l’heure, des images et de passer des appels vidéo.

C’est le coup d’envoi de l’Echo système Amazon. Et la famille des enceintes connectées ne fait que grandir.
la gamme Amazon EchoOn voit ainsi arriver l’Echo Sub, un haut-parleur à connecter à ses enceintes Echo pour avoir une meilleure qualité sonore.

L’Echo Dot 3 est une version améliorée et redesignée de l’Echo Dot, avec des formes plus rondes, plus douces et un meilleur son.

On verra aussi arriver l’Echo 2 et l’Echo Plus, deux évolutions de l’enceinte d’origine avec une forme là encore pleine de courbes et son revêtement en tissu. Mais surtout, la qualité audio s’améliore de version en version.

echo inputLes enceintes Echo s’installent dans les salons, les cuisines, les chambres. Mais Amazon imagine aussi un appareil pour les lieux moins fréquentés comme un couloir, un garage et pourquoi pas une cave à partir du moment où il y a une connexion WiFi. Ce petit appareil s’appelle Echo Input. Il permet même de transformer une enceinte classique en enceinte connectée via un branchement par câble ou une connexion BlueTooth.

Et puis c’est le grand tournant. 2019, marque l’avènement des écrans intelligents, des écrans connectés.

Très attendu en France, l’Echo Show 2e génération avec son écran 10 pouces arrive enfin dans nos contrées. Désormais on peut voir des vidéos Amazon Prime, suivre des recettes de cuisine et passer des appels vidéos via skype.

echo show 2Quelques jours plus tard, Amazon fait une nouvelle annonce pour un Echo Show 5, un écran de 5 pouces disponible le 26 juin.

Deux appareils Amazon avec écran lancés coup sur coup, comme un volonté de dominer ce marché très prometteur des écrans intelligents.

Les Français s’équipent en enceintes connectées, mais pour faire quoi ?

Skills, le nouveau mot à la mode

S’il a fallu attendre quatre années pour voir les enceintes Echo et Alexa arriver en France, c’est parce que les développeurs d’Amazon ont dû faire face à la difficulté de traduire l’application en français, en l’adaptant aux nombreux accents et aux nuances de la langue.

1 000 skills Alexa en françaisAmazon a été confronté à d’autres défis pour s’implanter en France. A commencer par la nécessité de nouer des liens et des partenariats avec les entreprises françaises. Il fallait les inciter à développer des Skills, ces applications qui permettent d’avoir accès, par la voix, à des informations, des jeux, des commandes de domotique et bien sur aux services et marques des entreprises.

Au départ, on écoute France Inter, France Info, RTL, Le Parisien sur son enceinte connectée. Les médias s’intéressent doucement à ce nouveau mode de consommation, essentiellement par méfiance pour tout ce qui est nouveau et peut être surtout parce qu’on ne sait pas encore comment monétiser ces skills.

Certains le comprennent plus vite et on peut rapidement réserver une table sur LaFourchette, commander un Uber ou une pizza chez Domino’s.

Lentement mais surement, l’univers des skills françaises augmente. En septembre 2018, soit trois mois après le lancement d’Alexa en France, 200 skills sont déjà disponibles en Français. En janvier 2019 le géant américain célèbre les 1000 skills sur le site français. Et chaque semaine c’est une trentaine de nouvelles skills qui sont proposées.

Alexa intégré dans de nombreux appareils tiers

Des enceintes performantes et des skills utiles ou divertissantes pour les usagers, au cours de cette année écoulée, Amazon a vu son assistant personnel être intégré à un grand nombre d’appareil tiers.

Les ampoules, les stores, les volets, les alarmes répondent maintenant à Alexa. D’une simple commande vocale, on peut tout allumer, ouvrir, éteindre, fermer, surveiller à l’intérieur comme à l’extérieur. Il y a même des tondeuses à gazon que l’on pilote avec Alexa.

Pour avoir une idée de ce que nous pouvons déjà installer chez nous, il y a bien sûr le Journal de la Voix qui vous informe des dernières nouveautés. Et il y a aussi le site d’Amazon lui même.

Sur la page Alexa et maison connectée, on découvre huit catégories :

  • Appareils avec Alexa intégré
  • Lumière et électricité
  • Thermostats
  • Sécurité
  • Audio et vidéo
  • Electroménager
  • Hubs et routeurs
  • Autres catégories

La suite ne dépend que du désir de chacun de choisir son équipement.

Sonos, Sony, Marshall, Bose, JBL, Jabra sont quelques unes des marques qui proposent des casques ou des enceintes qui intègrent l’assistant vocal d’Amazon dans leur fonctionnement.

Du coté des lumières, Philips Hue, TP-Link, Teckin, Osram, Innr proposent ampoules, bandes led et prises connectées pour tout allumer et tout éteindre d’une seule commande vocale. Sans oublier la Smart Plug, la prise connectée produite directement par Amazon.

Avec Netatmo, Honeywell Evohome ce sont les thermostats qui sont à l’honneur pour régler la température dans toute la maison.

La sécurité des domiciles est devenue une priorité pour nombre de personnes et Alexa peut là aussi aider ses utilisateurs. Nest Cam, Arlo, Logitech et d’autres branchent des caméras à l’intérieur comme à l’extérieur des logements. Alexa se met en mode surveillance et envoie une alerte sur les smartphones en cas de bruit suspects.

Les robots aspirateurs sont eux aussi devenus connectés et pilotables via la voix et Alexa.

Mais Alexa est présente bien au delà des simples appareils domestiques. On retrouve l’assistant vocal d’Amazon sur la dernière box proposée par Free. La marque automobile Seat annonçait que ses nouveaux modèles pour la France seraient équipés d’Alexa. Et ce n’est qu’un début.

On le voit, l’année a été riche en événements autour d’Alexa. Comme l’annonçait fièrement les représentants d’Amazon au dernier CES 2019 de Las Vegas, ce sont plus de 100 millions d’appareils équipés d’Alexa qui ont été vendus à travers le monde. Si tous ne sont pas encore disponibles en France, ce n’est qu’une question de temps.

Alexa à l’origine d’un bouleversement quotidien

Alexa et Amazon n’ont pas eu pour effet que de transformer notre quotidien. En développant son assistant vocal, le géant américain a obligé ses concurrents à se positionner, à se développer pour ne plus rester coincés sur leurs smartphones. Apple a lancé son Homepod, Google son Assistant et ses Google Home en 2016. Une compétition qui profite aussi au bien-être des consommateurs.

D’autres bouleversements devraient intervenir dans les mois à venir. Avec plus de 70000 skills sur le store américain, cela laisse de belles perspectives pour les commandes vocales.

Côté appareils, Alexa va sortir du domicile pour venir équiper nos moyens de locomotions. Auto Echo, disponible aux Etats Unis viendra un jour assister les automobilistes français. Là encore le dernier CES de Las Vegas a été riche en promesses, un cabine de douche, des toilettes, des cafetières et même des distributeurs de croquettes pour les toutous, tout cela équipé d’Alexa. Et ce n’est qu’un petit aperçu des possibilités. On le voit, les beaux jours sont à venir. Et le Journal de la Voix sera là pour vous les raconter.

Si on devait faire une demande à Alexa pour des jours encore meilleurs, ce serait sans doute celle d’accélérer les sorties françaises pour qu’elles soient plus proches des américaines. En attendant…

Joyeux anniversaire d’un an Alexa !

Ces articles peuvent vous intéresser :

Meilleures Skills Alexa Décembre 2018

Alexis

Test du Amazon Echo Show 2ème génération, avec Alexa

Antoine

Sondage : testez et votez pour votre Skill préférée #2

Maxime

Meilleures Skills Alexa Novembre 2018

Alexis

Amazon lance une version d’Alexa pour les enfants

Alexis

Jarvish lance un casque de moto intelligent avec Alexa

Alexis

Laisser un commentaire