Journal de la Voix
Accueil » Business & Voix » L’enceinte Echo Dot en rupture de stock

L’enceinte Echo Dot en rupture de stock

L’Echo Dot d’Amazon, qui se trouve être pour beaucoup la porte d’entrée à Alexa et au monde de la voix est en rupture de stock depuis ce weekend, et ce pour 3 mois.

La situation semblerait affecter seulement Amazon. En effet, l’Echo Dot apparait encore comme disponible sur le site de Boulanger. Il est aussi intéressant de noter que la situation est similaire dans d’autres pays Européens comme l’Italie et l’Allemagne.

Aucun problème pour les autres Echo et le Google Home Mini

Les autres assistants vocaux d’Amazon à savoir les Echo, Echo Plus et Echo Spot sont eux disponibles et Amazon annonce des délais de livraison pour avant ou juste après Noel.

Il semblerait que la rupture de stock soit contenue aux Echo-Dot avec des différences en fonction des coloris : 21 Mars pour la couleur anthracite, 3 Février pour la couleur sable et 31 Janvier pour le gris chiné.

Un rapide coup d’œil sur quelques places de marché sur le principal concurrent de l’Echo Dot, le Google Home Mini ne révèle aucun souci de stock pour les livraisons avant Noël, ou même en début d’année. Peut être un bon point pour l’enceinte de Google qui séduira forcément plus que son rival sur les cadeaux de dernière minute.

Echo Dot Anthracite 21 Mars 2019

L’Echo Dot victime de son succès ?

Amazon a redoublé d’efforts pour le premier Noël de sa gamme Echo sur le marché français, notamment via les publicités TV diffusées sur un grand nombre de chaînes à des heures d’écoute très variées. Sans compter les campagnes de publicité à la radio, en affichage, mettant en avant Alexa et les appareils Echo. Il semblerait donc que le produit d’appel du géant de l’e-commerce pour la voix ait été victime de son succès commercial.

En effet, le fait que celui-ci reste disponible aux États-Unis et dans d’autres pays laisse penser qu’il ne s’agit pas d’un problème d’approvisionnement mais bien d’un succès commercial plus fort que prévu. Une preuve de plus de l’engouement des consommateurs pour les assistants vocaux.

Il reste à voir quel sera l’impact de cette rupture de stock sur les ventes d’Echo au premier trimestre. En effet, de nombreux utilisateurs après avoir découvert Alexa, en achètent plusieurs pour étendre la couverture d’Alexa au sein de leurs foyers.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Avec BMW la pub vocale fait son apparition sur enceinte connectée

Antoine

Tectonic Audio Labs lève 6 millions de dollars

Antoine

BMW lance également un assistant vocal pour ses voitures

Alexis

Apple revient dans la Voix avec l’acquisition de PullString

Alexis

Storyflow lève 500 000$ auprès de Ripple Ventures

Alexis

Assistants vocaux : un avenir pour les personnes âgées ?

Antoine

Laisser un commentaire