Journal de la Voix
Accueil » Business & Voix » Apple revient dans la Voix avec l’acquisition de PullString

Apple revient dans la Voix avec l’acquisition de PullString

Apple aurait donc acheté la startup californienne PullString pour près de 30 millions de dollars selon les sources. Ce rachat à l’impact financier limité pour Apple semble donc sonner le retour d’Apple dans la voix.

Le lancement d’un écosystème de la Voix via Siri ?

PullString pour les non-initiés est une société californienne qui aide de nombreuses marques et agences à développer et lancer des Skills sur Alexa. Pourquoi la société de Tim Cook a racheté PullString me direz-vous ?

Une des raisons pourrait être la volonté d’Apple de lancer son propre écosystème autour de la voix pour de bon. Cela permettrait aux développeurs de créer leurs propres applications vocales (appelées Skills chez Amazon et Actions chez Google) en s’appuyant sur Siri. Chose qui n’était jusqu’à présent pas possible.

Dans la lutte pour la dominance sur le marché de la voix, Apple possède de nombreux atouts comme ses millions d’appareils et de clients à travers le monde et son image de marque. Mais, pour avoir une chance de se positionner face aux monstres que sont devenus Amazon et Google dans ce domaine, il lui fallait être en mesure d’offrir une base solide aux quelques 15 millions de développeurs sur sa plateforme iOS. Avec PullString, cela devrait aller plus vite.

Logo PullstringOn devrait donc voir l’apparition de l’équivalent par Apple du Skill Store d’Amazon sous peu. Un Store qui dans son interface développeur devrait beaucoup ressembler à PullString.

Comme nous le soulignions fin 2018 dans nos prédictions pour l’année en cours, Apple n’a jamais été un « first mover » mais a toujours su miser sur les bonnes technologies et son design, pour se frayer un chemin. Cela semble être à nouveau le cas avec la voix.

L’acquisition de talents pour combler son retard

La startup PullString avait jusqu’à présent levé plus de 44 millions de dollars selon le site spécialisé Pitchbook avec une dernière valorisation aux alentours de 160 millions. Une vente aux alentours de 30 millions signifie donc que tout le monde n’a pas été gagnant dans ce rachat.

Apple ne misait donc pas tout sur le futur de la société en tant que telle, mais probablement sur l’acquisition de véritables vétérans et talents de l’industrie de la voix. Travaillant depuis des années dans le domaine et ayant construit une plateforme permettant de développer pour les assistants vocaux Alexa et Google Assistant, les ingénieurs de PullString vont certainement amener à Apple beaucoup de savoir-faire dans ce domaine.

Nous suivrons donc les prochaines annonces d’Apple avec beaucoup d’attention.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Tectonic Audio Labs lève 6 millions de dollars

Antoine

Alexa arrive dans votre voiture

Alexis

Taiwa : « avec le In-Skill Purchasing, les développeurs pourront vivre de leur activité »

Antoine

Le fonds d’investissement d’Alexa investit dans ParkWhiz

Alexis

Retour sur le premier Voice Business Club

Alexis

Assistants vocaux : tests aujourd’hui, réalité demain ?

Antoine

Laisser un commentaire