Journal de la Voix
Accueil » Business & Voix » Vivoka lance la première marketplace mondiale des technologies de la voix.

Vivoka lance la première marketplace mondiale des technologies de la voix.

Le marché des assistants vocaux est en pleine expansion. Ce n’est plus un secret pour personne. Si Alexa d’Amazon et Google Assistant mènent la danse dans le domaine des assistants vocaux à destination du grand public, il existe de nombreuses options destinées aux entreprises.

vivoka voice marketDans cette optique, Vivoka, une start-up lorraine spécialisée dans les solutions vocales adaptées aux entreprises, a décidé de regrouper toutes les technologies autour de la voix dans un même espace en créant la première marketplace mondiale sous le nom de VoiceMarket.

L’objectif du VoiceMarket est de simplifier les démarches des entreprises qui recherchent des outils adaptés à leurs besoins et leur environnement.

Dans un communiqué, Vivoka explique que « Cette plateforme a pour objectif la distribution de toutes les technologies vocales existantes. Détection de mots-clés, traitement automatique du langage, biométrie vocale ou encore voix synthétiques, sont quelques exemples des différentes technologies disponibles sur cette plateforme. Elles sont disponibles grâce à une API simple fournie par Vivoka facilitant l’intégration sur tous types de cas d’usage.

Pour parvenir à ses fins, Vivoka réunira les plus grands acteurs du marché de la voix au sein du VoiceMarket dont l’inauguration aura lieu au cours d’une soirée  le 4 juillet à Paris.

Inscription : soirée de lancement 

Pour plus d’informations : VoiceMarket

Ces articles peuvent vous intéresser :

BMW lance également un assistant vocal pour ses voitures

Alexis

Expedia vous permet de réserver un hôtel via Google Assistant

Alexis

Google lance le « in action purchase »

Alexis

Seulement 500 Skills en France contre près de 40000 aux États-Unis

Alexis

Google Home Mini : l’enceinte intelligente la plus vendue au monde au deuxième trimestre

Alexis

Assistants vocaux : tests aujourd’hui, réalité demain ?

Antoine

Laisser un commentaire