Journal de la Voix
Accueil » Google Assistant & Home » Enceintes connectées : Google détrône Amazon en Europe

Enceintes connectées : Google détrône Amazon en Europe

C’est un moment historique pour la firme de Mountain View. Pour la première fois, Google détrône Amazon dans le secteur de la maison connectée, avec 3,5 millions d’objets connectés vendus en Europe au premier trimestre 2019 contre 2,8 millions pour l’entreprise de Jeff Bezos. La tendance se confirme en particulier dans le domaine des enceintes connectées. Selon le cabinet d’analyse IDC, les appareils Google Home représentaient 45,1 % des enceintes connectées vendues en Europe durant le premier trimestre 2019, contre 41,8 % pour Amazon Echo. Nous avons cherché à comprendre les raisons de ce succès.

L’ajout rapide de nouvelles langues

Comme l’explique Antonio Arantes, senior research analyst chez IDC, « Google continue de s’étendre à de nouveaux pays et de prendre en charge de nouvelles langues à un rythme plus rapide qu’Amazon ». L’Assistant Google est ainsi disponible dans 19 langues sur Google Home alors qu’Alexa ne prend en charge que 6 langues sur Amazon Echo. Fort de sa richesse linguistique, Google peut donc toucher plus de locuteurs et ainsi conquérir davantage d’utilisateurs.

Un problème d’approvisionnement

Fin 2018-début 2019, Amazon a rencontré des problèmes d’approvisionnement, probablement victime de son succès commercial. Son produit phare, Amazon Echo Dot s’est ainsi retrouvé en rupture de stock dans certains pays comme la France, l’Italie ou encore l’Allemagne pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Cette rupture de stock aurait donc eu des conséquences sur les ventes du premier trimestre 2019. Cela a bien entendu servi les intérêts de Google, les acheteurs ne souhaitant pas nécessairement attendre aussi longtemps pour recevoir leur enceinte connectée, notamment lors des commandes de cadeaux de Noël. Voilà qui a pu les faire passer chez la concurrence.

Un Assistant plus intelligent

Selon Loup Ventures, l’Assistant Google répondrait de façon pertinente à… 93 % des requêtes ! Le cabinet soumet en effet régulièrement les différents assistants vocaux disponibles sur le marché à un test composé de 800 questions afin de déterminer leur intelligence. Lors de ce test, l’Assistant Google a détrôné Siri et Alexa (respectivement 2e et 3e du podium avec 83 et 80 % de réponses pertinentes). Cela signifie non seulement qu’il comprend correctement presque toutes les questions, mais qu’il est en outre capable d’apporter la réponse attendue par l’utilisateur dans la quasi-totalité des cas, et ce quel que soit le thème de la requête. De quoi séduire les utilisateurs.

Le scandale des écoutes

Il y a plusieurs mois de cela déjà, Amazon a été la première entreprise à se faire épingler suite à la révélation de l’écoute des utilisateurs d’Amazon Echo à des fins professionnelles. Bien que l’entreprise se soit défendue en affirmant qu’Apple et Google faisaient la même chose, ces deux entreprises n’avaient pas confirmé l’information jusqu’à récemment. De plus, une différence non négligeable semblait subsister dans les pratiques, Apple et Google rendant les enregistrements anonymes, et Amazon permettant à ses salariés d’accéder à des données sur l’utilisateur comme son numéro de compte, son prénom ou encore le numéro de série du dispositif. Ces dernières semaines, Apple et Google ont reconnu écouter les utilisateurs afin d’améliorer le service, et ont annoncé des mesures dans la foulée pour apaiser la polémique. Amazon n’a pas encore communiqué à ce sujet. Voilà qui risque encore de creuser l’écart.

Toutefois, rien n’est figé dans le marbre, et Alexa pourrait se refaire une santé et repasser en tête des ventes d’ici la fin de l’année 2019. IDC prédit toutefois que l’Assistant Google pourrait prendre une certaine avance d’ici 2022.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Des journaux suisses désormais disponibles sur Google Assistant

Antoine

Le 2 juillet 2019, « Hey Google » remplace « Dis Google »

Antoine

Google Home : avoir les mêmes fonctionnalités qu’aux USA ?

Antoine

Duplex, Nest Hub Max, l’Assistant du futur : les annonces de Google I/O 2019

Antoine

Google Home Max la grosse enceinte intelligente à la conquête du marché du son

Antoine

Le Google Assistant est bilingue. À quand Alexa?

Alexis

Laisser un commentaire