Journal de la Voix
Accueil » Business & Voix » Nos prédictions pour la voix en 2019

Nos prédictions pour la voix en 2019

La fin d’année rime non seulement avec fêtes et eventuels excès alimentaires, mais aussi parfois avec prédictions pour l’année qui vient et le Journal de la Voix se prête volontiers à ce petit jeu, au risque d’être couvert de ridicule dans une douzaine de mois. Voici donc nos 5 prédictions pour 2019 dans le domaine de la voix.

Apple sort un nouveau Siri et revient en jeu

La stratégie d’Apple quant à la voix surprend énormément. Alors que la firme était en position de force grâce à Siri et ses millions d’appareils connectés à travers le monde, elle semble avoir raté le virage au point que et l’on se demande même si Apple abandonne la voix. Le fait que la société de Cupertino rende disponible Apple Music sur Alexa renforçait cette impression. Et puis il y a ces rumeurs qui reviennent plus ou moins régulièrement concernant une réécriture de Siri ou un Siri 2.0.

Maintenant, si l’on regarde en arrière, Apple n’a pas inventé le premier smartphone, ni le premier lecteur MP3 et encore moins le premier ordinateur. Au lieu de cela, Apple est historiquement arrivé un peu plus tard mais avec des produits très innovants, exploitant au maximum le potentiel des technologies sous-jacentes et avec un design unique pour remporter la mise. Gardez donc un œil sur Apple en 2019 !

Siri LogoLa place de plus en plus importante du « Voice Branding » 

Le « Voice Branding » est depuis quelques mois l’expression à la mode aussi bien chez les marques que les agences marketing. La révolution vocale est en marche et les marques se doivent de traduire leurs identités de manière vocale, la voix offrant de manière évidente moins d’indices visuels. Voici venu donc le temps des jingles et autres indices sonores mais aussi des choix de tonalité de la voix des marques pour se démarquer et se faire connaître ou reconnaître.

Les assistants vocaux pourraient bien être le futur du Marketing, et nous parions donc sur une accélération des efforts des marques en termes de « Voice Branding » en 2019.

L’augmentation massive du nombre d’appareils à commande vocale

Alexa, Google Assistant, Bixby, Cortana, Djingo, Free etc., les assistant vocaux sont de plus en plus nombreux. Il faut rajouter à cela tous les équipements pouvant désormais être contrôlés par commande vocale. Amazon qui a lancé son propre micro-onde, annonce plus de 20000 appareils compatibles équipés d’Alexa en attendant les annonces à venir lors du CES à Las Vegas début Janvier. En effet, grâce au développement d’interface comme la Alexa Connect Kit pour Amazon, n’importe quel appareil pour peu qu’il soit équipé d’un processeur, d’un micro et d’une connexion à Internet peut être contrôlé par la voix.  Les annoncent des fabricants de voitures avait montré la voix en 2018 : attendez-vous donc à voir surgir des appareils « voice compatible » dans tous les domaines en 2019.

Micro-onde AlexaL’apparition de nouveaux business model et des investisseurs dans  la voix

2018 a vu la naissance de sociétés dont l’activité principale tourne autour de la voix : certaines développent des Skills pour Alexa, d’autres des outils pour vous aider à créer vos propres applications pour ne citer que deux catégories. Les verticaux sont aussi bien différents allant du jeu, à l’amélioration des process en entreprise.

Les investisseurs et fonds de capital risque (venture capital en Anglais) semblent commencer à s’intéresser à la voix et les premiers investissements ont déjà été annoncés, tels ParkWhiz, Drivetime, SevenRooms, Storyflow etc. Alors certes, les montants ne sont pas encore pharamineux pour la plupart et les investissements se comptent sur les doigts d’une main, mais c’est un début.

Nous parions donc sur l’apparition de nouveaux business model autour de la voix et d’une forte accélération des investissements dans ce domaine.

Les assistants vocaux entrent en politique

2019 marquera le tout début de la campagne présidentielle aux États-Unis. Il y a fort à parier que la voix va jouer un rôle prépondérant dans celle-ci. On imagine des scénarios permettant de connecter directement les candidats aux électeurs comme par exemple des Skills ou Actions permettant de poser des questions directement aux candidats qui répondront (via des messages pré-enregistrés). Le vote ne se fera pas par reconnaissance vocale lors du scrutin de 2020, mais la voix et l’intelligence artificielle devraient définitivement jouer un rôle dans la campagne de 2019.Trump 2020

Ces articles peuvent vous intéresser :

Seulement 500 Skills en France contre près de 40000 aux États-Unis

Alexis

L’application de méditation Headspace mise sur la voix et achète Alpine.ai

Alexis

Google Home Mini : l’enceinte intelligente la plus vendue au monde au deuxième trimestre

Alexis

Apple Music arrive sur Alexa : en quoi cela est logique

Alexis

Facebook devrait lui aussi lancer une enceinte connectée appelée Portal

Alexis

Test d’intelligence : Google toujours premier devant Siri et Alexa

Antoine

Laisser un commentaire