Journal de la Voix
Accueil » Business & Voix » Le fonds Alexa investit dans SevenRooms

Le fonds Alexa investit dans SevenRooms

La plate-forme de réservation et de gestion des clients SevenRooms, vient de finaliser un investissement du fonds Alexa d’Amazon pour développer une technologie vocale pour les restaurants.

L’entreprise basée à New York, qui se spécialise dans l’interface client, utilisera le Alexa Skill Kit (interface mise à disposition des développeurs pour créer des Skills) pour développer une Skill permettant aux restaurants d’intégrer la voix dans leurs opérations du quotidien

La Skill pourrait inclure par exemple la possibilité pour les serveurs de se renseigner sur les allergies de ses clients. L’idée est que la technologie puisse permette une expérience plus personnalisée en donnant aux serveurs un accès instantané aux données des clients.

La voix afin de mieux se concentrer sur le client

Dans un communiqué, Joel Montaniel, fondateur et PDG de SevenRooms explique que « les opérateurs du secteur de l’hôtellerie comptent depuis longtemps sur une interface ou un écran pour accéder à l’information, détournant ainsi l’attention de leurs clients et de leurs opérations. La voix élimine ce besoin, ce qui leur permet de se concentrer à nouveau sur ce qui compte le plus : le client « .

Apercu de la Plateforme de Reservation Sevenrooms

Paul Bernard, directeur du Fonds Alexa chez Amazon, déclare-lui :  « En déployant la technologie de SevenRooms, les restaurateurs peuvent prendre des décisions plus judicieuses en matière de marketing, de gestion des relations avec les clients, de dotation en personnel et plus encore, pour en fin de compte offrir aux clients une expérience plus agréable ».

Ce dernier financement dont le montant n’a pas été communiqué fait suite à un investissement de 8 millions de dollars en série A pour SevenRooms il y a presque un an. Le Fonds Amazon Alexa a été créé en 2016 pour financer de nouvelles technologies vocales et investit dans des startups dans ce secteur afin de stimuler le développement de nouveaux services et offres autour de la voix.

Une nouvelle « disruption »?

Tout comme les réservations en ligne ont transformé la façon dont les restaurants et les clients entrent en contact, Amazon pourrait bien être en train redéfinir cette relation en y intégrant la voix. De nombreuses Skills telles La Fourchette ou Foodchéri en France permettent déjà soit de réserver une table ou de se faire livrer à manger par simple commande vocale.

Pour les restaurants haut de gamme, la technologie vocale peut sembler intrusive au premier abord. Mais il y a des précédents : depuis 2016, l’Union Square Hospitality Group de New York a équipé ses managers et sommeliers de montres Apple. Une application dédiée permet de combiner les réservations, les paiements mobiles, les points de vente et les communications sur le terrain. Par exemple, le manager peut appeler le sommelier lorsqu’une table a choisi une bouteille de vin, éliminant ainsi le besoin d’imprimer un billet papier et accélérant ainsi le service.

Il est possible qu’à l’heure actuelle, cette technologie ne profite qu’aux grandes chaînes qui équipent déjà leur personnel d’écouteurs, ou aux restaurants haut de gamme qui misent beaucoup sur la personnalisation du service client.

Cela reste néanmoins, un développement intéressant et, puisqu’il est financé par Amazon, à surveiller. Ce sont les premiers pas d’Amazon et Alexa dans le secteur du commerce hors domicile.

Ces articles peuvent vous intéresser :

CES 2019 : quelles attentes pour la voix ?

Antoine

Amazon achète Eero spécialiste du maillage Wifi

Antoine

La stratégie d’Amazon et de son micro-ondes

Alexis

Microsoft lance le Cortana Skills Kit for Enterprise

Alexis

Google Home Mini : l’enceinte intelligente la plus vendue au monde au deuxième trimestre

Alexis

Retour sur le premier Voice Business Club

Alexis

Laisser un commentaire