Journal de la Voix
Accueil » Business & Voix » Les avantages des assistants vocaux pour les personnes âgées

Les avantages des assistants vocaux pour les personnes âgées

Les assistants vocaux ne sont pas destinés aux jeunes geek qui ne pensent que par la technologie. Ils peuvent être un avantage certain pour les personnes âges. C’est ce qui ressort d’une étude hollandaise faite au près de milliers de personnes. Des résultats encourageants mais qui montrent le besoin d’information pour faire accepter les assistants vocaux chez les personnes âgées.

google home amazon echo
Les enceintes connectées et leurs assistants vocaux apportent des solutions aux personnes âgées

En décembre 2019, l’étude a porté sur 3450 personnes âgées de 61 à 80 ans. Les questions portaient sur l’utilisation de la technologie (au sens large du terme) et des assistants vocaux. Près de 70% ont déclaré utiliser la technologie dans leur domicile. Mais seulement 20% utilisaient les commandes vocales pour contrôler des appareils domestiques. Même si la moitié des participants connaissaient Google Home et Google Assistant et comprenaient leur utilisation.

Un manque d’information sur les assistants vocaux

Malgré tout, la moitié des personnes n’étaient pas convaincues de vouloir utiliser les commandes vocales dans un proche avenir. S’ils devaient l’utiliser, 30% des personnes le feraient pour avoir des informations, préparer un voyage, lire des mails parmi vingt possibilités proposées. Mais 40% ont répondu aucune des vingt. Des résultats qui montrent le manque de connaissance de tout ce que peuvent apporter les assistants vocaux dans la vie quotidienne.

Pour aller plus loin dans l’étude, un petit groupe de 14 hommes et femmes entre 52 et 81 ans a reçu un Google Home pour deux semaines. Même si les résultats ne peuvent avoir une valeur statistique, il en ressort différents points intéressants. Rappels de rendez-vous, prise de médicaments, liste de courses et gestion des lumières étaient parmi les fonctions les plus appréciées sur Google Assistant. Un participant a résumé l’utilisation en déclarant « Cela a changé ma vie, je me sens plus en sécurité. »

De nombreuses fonctionnalités dédiées aux personnes âgées

L’étude du Projet Zilver n’est pas la seule à s’intéresser aux personnes âgées. Principalement pour apporter une assistance dans le domaine de la santé. Une start-up irlandaise a développé un robot à tête de chat qui peut aider les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Mylo, du nom de ce robot est doté d’une intelligence artificielle qui peut surveiller la santé de utilisateurs.

On pourrait également citer Pria, un robot à commandes vocales qui dispose également d’un distributeurs de médicaments. Il y a aussi LifePod dont la skill Amazon permet de lancer des conversation avec des personnes âges en fonction d’horaires prédéfinis.

Enfin nous vous avions présenté le HomeKeeper crée par la start-up française Digital Airways. Dont l’assistant vocal répond spécifiquement aux besoins des personnes âgées.

Les études sont de plus en plus nombreuses et le nombre d’appareils et d’applications destinés aux personnes âges augmentent en permanence. Les raisons sont doubles. Il y a bien sûr un objectif commercial avec la vente de centaines d’appareils à la clé. Mais il y a aussi un but plus altruiste pour permettre à ces mêmes personnes de se simplifier la vie, gagner en autonomie dans beaucoup de gestes quotidiens. Voire de se soigner comme le journal de la voix vous l’expliquait en posant la question et si Alexa remplaçait votre médécin ?

Nous avons tous des personnes âgées dans notre entourage. Elles ne sont pas forcément ouvertes aux nouvelles technologies. Les évolutions technologiques continuent à faire peur beaucoup d’entre nous. Pourtant, les assistants vocaux peuvent apporter des réponses efficaces aux ainés.

Que ce soit Google Home ou Amazon Echo, les enceintes connectées sont des cadeaux à ne pas négliger, que ce soit pour le fête des grands-mères ce 1er mars ou pour la fête des mères le 10 mai prochain. Pensez-y !

Ces articles peuvent vous intéresser :

HomeServe : l’assistant vocal du dépannage domestique sur Google Assistant et Alexa

Antoine

Facebook devrait lui aussi lancer une enceinte connectée appelée Portal

Alexis

Q : la première voix neutre pour assistants vocaux

Antoine

Avec Fitbit, Google s’attaque au marché des montres intelligentes

Antoine

François-Marie Caron, « Les assistants vocaux ne peuvent pas remplacer les parents »

Antoine

Alexa disponible sur Windows 10

Alexis

Laisser un commentaire