Journal de la Voix
Accueil » Business & Voix » Retour sur le premier Voice Business Club

Retour sur le premier Voice Business Club

Le premier Voice Business Club s’est tenu dans les locaux parisiens de l’agence Insign le mardi 22 Janvier. Malgré une météo difficile (un peu de neige), de nombreux participants ont pris part à cette première. Pour ceux qui l’auraient raté, nous ne pouvons que conseiller de consulter notre page Événement régulièrement et de s’inscrire à notre Newsletter afin de ne rien manquer. Voici toutefois ce qu’il faut en retenir.

Les interfaces vocales vont s’imposer partout et très rapidement

Les interfaces utilisateurs évoluent. Des interfaces graphiques des années 80 au browser des années 90 puis au smartphones multitouch des années 2000, nous sommes en train d’entrer dans l’ère des interfaces vocales. L’adoption de ces dernières est extrêmement rapide et l’adoption des enceintes intelligentes est même plus rapide que celle des smartphones. Par ailleurs la masse critique a été atteinte aux USA et devrait l’être en France d’ici 12 à 18 mois.

Voice Business Club Janvier 2019 5Ce qui a permis une telle vague d’adoption est ce que les Américains appellent la «convenience » : le côté pratique et naturel de la voix. C’est ce qui va faire que les interfaces vocales vont s’imposer à tous. De plus ces interfaces seront partout :

  • dans les foyers soit via des smart speakers tels les Echo ou Google Home, soit via les Box comme celle de Free ou Orange, ou encore les appareils électroménagers
  • dans les voitures : quasiment tous les fabricants automobiles ont sorti ou annoncé la sortie d’un véhicule équipé d’assistant vocal
  • dans la rue, ou tout autre endroit où vous êtes, via les smartphones et les écouteurs tels les Airpod ou Pixel Buds

Vous trouverez la présentation d’Alexis, cofondateur du Journal de la Voix, présentant l’état du marché ci-dessous.

La voix comme interface vocale présente de nombreux challenges et opportunités pour les marques

Tout comme l’arrivée des sites internet puis des applications pour smartphones auparavant, la voix en tant qu’interface utilisateur pose de nombreux challenges. Parmi ceux abordés lors de cette soirée figuraient :

La protection de la vie privée. Yann Lechelle, COO de Snips nous a présenté les solutions de la société française en termes d’assistant vocaux et sa vision d’embarquer des assistants dans chaque appareil.

Joana Ravis, chercheuse à l’université d’Aix-Marseille et auteure du livre « La voix et soi » nous a ensuite présenté comment la voix était vecteur d’émotion unique.

Voice Business Club 2019 8Philippe Vinci, CEO de Voxygen nous a ensuite fait une démonstration de leur solution permettant aux marques de renforcer leur identité vocale et de se démarquer des autres annonceurs utilisant les voix « classiques » d’Alexa ou de Google Assistant.

Voice Business Club Janvier 2019 6Quentin Delaoutre de DialogStudio nous a ensuite expliqué quels étaient les facteurs clefs du développement d’une Skill sur Alexa ou Action sur Google. Une présentation qui a soulevé de nombreuses questions pratiques de l’audience. Quentin a accepté de nous partager sa présentation que voici :

Il faut se lancer maintenant !

En conclusion de l’événement, Luc Veuillet, Chief Innovation Officer chez Insign a résumé les principaux points à garder en tête, à savoir que les chiffres attestent du démarrage d’un phénomène.

Il serait dommage, selon lui, de rater la révolution vocale, comme celle du digital et du mobile, d’autant que l’agence Insign qui co-organisait avec le Journal de la Voix ce premier Voice Business Club, aide les entreprises à :

  1. Démarrer dès maintenant, en commençant avec des services simples car la courbe d’apprentissage est importante.
  2. S’interroger sur la pertinence du vocal : pour quoi faire, pour quels utilisateurs, dans quel contexte et comment ?
  3. Faire l’audit de leur présence vocale
  4. Tester en réel voix et contenus, très vite à l’aide de démonstrateurs

Pour finir, Alexis du Journal de la Voix et Luc d’Insign ont rappelé combien il était important de rester synchronisé avec le marché, ses usages, ses développements et ses possibilités. La meilleure manière d’y arriver étant de s’abonner à la newsletter et de lire le Journal de la Voix.

Par ailleurs, Le Journal de la Voix a officialisé lors de cette soirée le lancement de deux évènements :

  • les dîners de la voix : des rencontres permettant aux acteurs de la Voix de se rencontrer et partager idées et visions du marché
  • la conférence Voice Paris qui se tiendra dans la capitale en Septembre 2019.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Les assistants vocaux : le futur du marketing ?

Alexis

Apple et Google mettent les écoutes de leurs assistants vocaux en pause

Antoine

La start-up lorraine Vivoka lève 2 millions d’euros pour ses assistants vocaux

Antoine

Amazon lance les Skills Connections pour que des Skills puissent travailler ensemble

Alexis

IFA 2019 : Sonos dévoile la Sonos Move, son enceinte connectée mobile

Antoine

BMW lance également un assistant vocal pour ses voitures

Alexis

Laisser un commentaire